Star Wars - Age of Rebellion

Saison 2, Acte 2, Épisode 1

Un coupable en cavale!

Le groupe entre dans la grotte et observe la grande pièce centrale, faite de pierre, recouverte d’écritures anciennes et tombant en ruine. Il s’agit d’un long hall flanqué de petites portes de chaque côté, ouvertes et laissant apercevoir d’autres petites pièces depuis longtemps vidées de leur contenu. La seule pièce étant encore séparée par une porte est la pièce au bout du hall, devant eux.

Wheatley et Bail se questionnent sur l’existence de pièges et prennent plusieurs minutes pour faire des vérifications mais les lieux ne semblent pas piégés. Bail remarque que la grande porte de pierre fermée qui donne sur la pièce du fond a déjà été forcée, il semblerait, sans succès.

Kayle explore avec Bail les pièces de chaque côté du hall; il s’agit d’anciens lieux de vie et quelques objets de la vie courante s’y trouvent, ainsi que des conduites d’aération. Pendant ce temps, Wheatley examine les écritures aux murs, et rire la conclusion que ce lieu devait servir de refuge pour d’anciens réfugiés Sith.

Éventuellement, Bail, Wheatley et Kayle font équipe pour ouvrir la porte du fond. Cette ancienne porte de pierre ne se laisse pas facilement ouvrir; son mécanisme se révèle être d’une résilience étonnante. Plusieurs heures se passent; Bail récupère, pendant le démontage partiel du mécanisme, des statuettes et deux bras mécaniques endommagés et coincés dans l’engrenage, laissés là probablement par un ancien fouineur. À terme, ils parviennent à ouvrir la porte, dévoilant une grand pièce pratiquement vide, au centre de laquelle se trouve un promontoire sur lequel est assis un immense cristal jaunâtre et duquel pulse une étrange lumière.

Wheatley est hésitant mais examine l’objet de loin avec Naj’. Il croit que le cristal est probablement lié aux croyances des Sith, qui pensaient pouvoir concentrer leur pouvoir dans des artéfacts. Wheatley s’approche avec Bail. Le professeur vient pour le toucher mais Bail l’arrête. Il vérifie avec ses outils si l’objet représente un danger ou a des caractéristiques particulières; il ne trouve rien de particulier mais détermine comment le retirer sans problème. Wheatley touche donc au cristal puis rien ne se passe. Bail soulève le cristal de sa base. Il fait ensuite passer une lumière au travers et la cristal réagit normalement.

Le groupe, n’ayant rien trouvé d’autre captant son attention, retourne au hover pod et place les statuettes qu’ils ont ramassé et le cristal dans la caisse, prenant bien soin de les recouvrir de vieilles couvertures.

Kayle s’installe aux contrôles et le groupe traverse la chute à nouveau. À leur sortie, il est cependant accueilli par cinq des immenses insectes colorés qu’ils avaient pu apercevoir à leur arrivée!

Bail s’empare de la tourelle automatique du hover pod et lance une rafale vers l’une des créatures, qu’il parvient à tuer. Wheatley prend le contrôle du canon avant et fait feu également. Naj’ dégaine son heavy blaster pistol et dégomme deux des créatures. Kayle pousse les moteurs du hover pod à fond et fonce vers les arbres, en percute un en entrant dans les bois et fait tournoyer involontairement le pod; Wheatley et Bail sont projetés à l’intérieur de celui-ci et blessés! Bail reprend ses sens et s’occupe des systèmes du pod pour prévenir une surchauffe.

Dans les bois, d’autres insectes géants s’attaquent au groupe. Wheatley s’installe à la tourelle que Bail vient de quitter et fait feu. Un des insectes atteint le pod et plante son immense dard dans le bras de Kayle, qui semble perdre partiellement conscience! Naj’ fait feu à nouveau avec son blaster, tue un des insectes, mais un autre réussit à s’approcher pour le blesser également avec son dard. Bail frappe l’insecte avec la crosse de son blaster, la blesse mais ne la tue pas. Kayle l’achève cependant avec son blaster rifle puis, sentant qu’il perd le contrôle, il pose le pod au sol, arrêtant sa course. Naj’ recule dans la nacelle et tire sur la dernière créature vivante puis l’abat.

Le pod arrêté au sol, Kayle prend un moment pour se remettre. Il reprend ensuite les contrôles, dans un état piteux, puis retourne à la base.


Le soleil se lève lorsque le groupe revient à la base. Kayle et Naj’ se rendent à l’infirmerie et son installés sur des civières. Ils y passent quelques heures et ils reçoivent des traitements.

Pendant ce temps, Bail et Wheatley amènent la caisse à Clik. Puisque Clik n’est pas encore là, ils vont dans le backstore avec un membre du personnel puis ouvrent la caisse. La réaction est forte; le technicien n’a jamais vu un cristal de cette taille. À l’arrivée de Clik, une heure plus tard, le Verpine peine a camoufler sa surprise devant le cristal! Bail montre aussi les bras qu’il a trouvé, Clik capote, lui dit que c’est un modèle original, qu’il pourra possiblement avoir les pièces pour les réparer.

Bail et le professeur se rendent ensuite à l’infirmerie. Morrick s’occupe du coude de Wheatley et le personnel des blessures de Bail.

Wheatley va ensuite au mess pour voir Urel Haydon et discuter des pistes pour l’enquête. Bail arrive aussi pour manger. Haydon parle de Haaot et d’Isshtar à ceux-ci, affirmant que Haaot semble très inquiété par l’impossibilité de communiquer avec le reste de la galaxie et qu’Isshtar semble particulièrement agressif depuis le black out. Il demande à Wheatley de revenir le soir pour obtenir son accès au terminal temporaire, qu’il a réussit à obtenir et qui se tiendra au Centre de Contrôle et de Commandement. Il mentionne à Wheatley qu’il s’inquiète aussi pour la sécurité des terminaux car un algorithme apparemment malicieux se serait implanté dans les systèmes et bien que la contre-intelligence affirme avoir contenu le problème, il aimerait que le professeur jette un coup d’oeil, tant qu’à avoir accès à un terminal. Il dit qu’il aura quelque chose pour eux vers 20h avant d’aller au terminal vers 21h, de venir le rejoindre plus tôt. Urel dit ensuite qu’il va dormir, qu’ils se retrouveront un peu plus tard.

Bail et Wheatley vont dormir eux aussi, épuisés par la nuit blanche précédente.

En après-midi, Morrick s’occupe des blessures de Kayle et le purge du poison que lui a injecté l’insecte géant dans le marais. Les autres medics aident Naj’ mais ne viennent pas à bout de toutes ses blessures.

Un peu plus tard, Wheatley et Bail se réveillent pendant que Kayle va dormir. Naj’ passe la soirée en traitement.

Le tech et le slicer vont à la maintenance des droïdes et sont accueillis positivement par le personnel. Wheatley parle de ses inquiétudes par rapport à Kaukuko à l’un d’eux, en lien avec l’algorithme dont parlait Urel; il craint que le droïde l’aie implanté dans les systèmes. Il aimerait voir les logs du droïde, les techs expliquent que c’est compliqué, qu’il faut une autorisation, mais qu’ils ont vérifié eux-mêmes à l’arrivée du robot. Ceci ne rassure par complètement Wheatley, mais les deux comparses quittent la maintenance pour l’instant.

Kayle se réveille, Naj’ sort de l’infirmerie et tous vont voir Urel à l’heure convenue. Il les amène dans le backstore et leur montre une trouvaille important: un émetteur comme celui qu’ils ont trouvé sur Arda I avant l’attaque! L’objet est clairement usagé et sa saleté démontre qu’il a passé du temps en nature. Urel leur indique que ce sont les éclaireurs qui sont finalement tombés dessus, lors d’une patrouille au Nord.

Le groupe se dirige vers l’infirmerie avec l’émetteur. Bail va chercher son toolbox. Naj’ tente de coordonner le travail du groupe, qui souhaite prélever des empreintes sur l’appareil. Il ne parvient pas à les faire travailler en équipe, dans l’empressement, mais convainc deux medics de l’infirmerie à aider. Ils font l’examen de l’émetteur et trouvent des empreintes digitales, apparemment humaines. Bail tente de voir si les fils arrachés en dessous de l’émetteur correspondent aux fils trouvés dans le trou au Nord, mais de mémoire ne parvient pas à faire le lien.

L’heure de leur rendez-vous pour l’accès au terminal approche; le groupe quitte l’infirmerie et se rend au CetC. Urel leur dit qu’il va envoyer les empreintes à l’équipe de recherche et leur donner des nouvelles.


Le groupe arrive au Centre de Contrôle et de Commandement alors que Qurno les attend avec une petite équipe; il amène le groupe dans une petite pièce à l’arrière, leur répète à quel point ils doivent faire attention car c’est exceptionnel que des agents aient accès aux systèmes du CetC.

Wheatley s’installe au terminal. Il détermine que le speeder de Stenna Hase est sorti à plusieurs reprises. Ces sorties pourraient correspondre au moment des blessures de Narek. Qurno et Urel proposent de vérifier avec Setenna si c’est elle qui a utilisé le speeder à ce moments. Le professeur vérifie ensuite les logs de sorties de véhicule de Harl Bess. Aucune sortie à noter, que des notes d’entretien. Il remarque ensuite le comportement de l’algorithme étrange dont Urel lui a parlé. Il voit aussi que diverses intrusions ont été effectuées par un lieutenant dans les dernières semaines.

Wheatley vérifie avec Qurno afin de savoir qui pourrait être le lieutenant, possiblement Messi Quad? Elle n’avait pas d’instructions d’entrer dans les systèmes selon Qurno. Wheatley imprime la liste des intrusions pour que Qurno examine le tout avec sa liste de lieutenants.

Wheatley s’attaque ensuite à l’algorithme « hostile », Naj’ l’aide car il sait que c’est une opération délicate. L’algorithme est déclenché et devient rapidement hostile! Wheatley tente d’analyser ce logiciel et ne réussit pas immédiatement; pendant ce temps, l’algorithme parvient à éjecter le professeur du système!

Wheatley n’a plus accès à une partie des systèmes, qui sont protégées par le logicile hostile, mais poursuit tout-de-même ses recherches et détermine que toutes les sorties de Rik Torrence ont été autorisées. Comme il est dans les systèmes depuis environ deux heures, Qurno demande que la session se termine.

Urel quitte le groupe en prenant l’engagement d’identifier les empreintes digitales de l’émetteur, identifier les lieutenants qui auraient pu accéder aux systèmes et qui aurait pu utiliser le speeder de Hase si elle détermine qu’elle n’est pas responsable de tous les déplacements de celui-ci.

Le groupe quitte le CetC et se rend au mess. Il suspecte particulièrement Narek. Le mess est très achalandé à cette heure. Kayle voit Isshtar. Urtuua Haaot est là avec son équipe de diplomates. Naj’ va voir les diplomates. Urtuua Haaot le reconnait: « Naj’ Gufu, c’est bien ça? » Naj’ lui offre un verre.

Haaot le remercie pour le travail sur Sriluur, explique que les liens persistent avec la cellule avec laquelle ils ont créé un contact, mais que sans les communications il craint de perdre le contact définitivement. Naj’ fait du small talk avec l’Ithorian et son équipe de 3 diplomates.

Wheatley et Kayle, eux, vont au bar. Il regardent autour d’eux mais ne remarquent rien qui peut les aider dans leur enquête. Deux filles les regardent (une fille de l’approvisionnement et une fantassin). Elles viennent les voir, leur paye des drinks mais se désintéressent rapidement.

Naj’ laisse les diplomates pour aller jaser avec Verrod Lourdas. Il lui jase qu’ils auraient besoin d’un pilote pour aider des fois, quand Kayle est pas trop en forme. Lourdas appelle Sitz, qui est pas loin, et lui demande si il était encore le pilote de Naj’ quand ils partent en mission?. Malaise hilarant.

Au fil de la discussion, Naj’ ne trouve rien à redire car Lourdas semble fidèle aux rebelles, les remercie beaucoup pour leur aide, s’en veut apparemment pour son incapacité d’intervention à Arda I… Naj’ en apprend aussi sur Isshtar, qui est effectivement très irritable actuellement, les seuls qui l’approchent sont semblerait-il ceux qui espèrent être blessés par le Wookie pour ne pas aller dans les marais en reconnaissance.

La soirée se termine finalement au mess et le groupe va dormir.


Quelques petites heures plus tard, ils se font réveiller par Urel, qui semble être dans l’urgence. Il leur indique que tout pointe vers Narek: les empreintes sont les siennes, il est celui qui a utilisé le speeder de Hase et il est celui qui s’est infiltré à plusieurs reprises dans les systèmes de la base!

Et leur propose d’aller rencontrer immédiatement le commandement. Le groupe acquiesce et le suit.

Ils arrivent ensemble dans le CetC; Setenna et Qurno sont présents, ainsi qu’un groupe de pilotes. En voyant le visage d’Urel, Setenna et Qurno semblent comprendre qu’il y a des développements dans l’enquête; ils demandent aux pilotes, qui étaient en briefing, de sortir (Bess et Torrence saluent le groupe en sortant).

Toutes les portes du CetC se ferment. Setenna semble exténuée et demande sèchement si ils ont trouvé le coupable.

Le groupe avance le nom de Var Narek, considérant que tout pointe vers lui. Urel confirme.

Subitement, Var Narek, qui était vraisemblablement caché derrière quelques terminaux, surgit et s’empare de Setenna, lui pointe un blaster sur la tempe, puis recule vers une porte qui s’ouvre et se referme automatiquement. Qurno déclenche une alarme, puis Urel crie au groupe qu’il fera le tour et qu’ils devraient ouvrir la porte!

Wheatley se lance sur la porte, l’ouvre en quelques instants. L’alarme retentit dans toute la base. Tous courent vers Narek, qui est sorti par un petit corridor derrière le CetC et qui semble se diriger vers le hangar privé. Kayle met son blaster à stun. Ils courent vers le hangar. Kayle, en tournant le coin, aperçoit Narek et Hase sur un speeder bike, qui sortent du hangar à toute vitesse! Il tire et manque.

Quatre autres speeders bikes sont stationnés, mais deux sont en flamme. Wheatley en prend un intact, voit Narek qui fuit dans les marais et le poursuit. Kayle monte sur l’autre speeder bike intact, Naj’ embarque avec lui en appelant Torrence, qui lui confirme qu’ils vont tenter d’intercepter Narek avec leurs chasseurs!

Narek fonce dans les marais avec Hase sur son speeder, Wheatley à ses trousses, Kayle suivant de près. Kayle dépasse cependant rapidement le professeur, étant plus habile avec le véhicule. Ils doivent rapidement manœuvrer entre arbres et rochers; Narek et Kayle s’en sortent habilement, puis Kayle fait feu quelques fois pour déstabiliser Narek (il ne chercher pas à l’atteindre directement). Wheatley suit et parvient à ne rien heurter.

Narek fait feu lui aussi sur un arbre devant lui; l’immense arbre s’écroule, mais Narek passe en dessous juste à temps. L’obstacle attend cependant Kayle et Wheatley, qui foncent droit dessus…

Comments

Broc27

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.